Tuesday, November 03, 2015

La méditation finale






L
e Figaro consacre un article au moine bouddhiste Ashin Wirathu, fondateur du mouvement 969 qui entend éradiquer les Rohingyas (musulmans de Birmanie).
http://www.lefigaro.fr/international/2015/11/02/01003-20151102ARTFIG00351-le-moine-wirathu-visage-de-l-extremisme-bouddhiste.php

Ashin Wirathu, comme tous les moines bouddhistes birmans, a une réelle expérience de la méditation, notamment des techniques méditatives de « pacification mentale ».

Depuis plusieurs années, des moines bouddhistes sont les experts de la pacification birmane à l'instar des soldats qui ont pacifié la Vendée ou l'Algérie.

Au Myanmar (Birmanie), la méditation bouddhique s'accompagne de tortures, exécutions sommaires, incendies de villages…




The Rohingyas
Inside Myanmar's Hidden Genocide




3 comments:

  1. C'est toujours bien malheureux ces "moines-guerriers", mais c'est aussi dans la tradition bouddhiste. Pour compléter l'article: "La guerre sainte du zen" > http://www.zen-occidental.net/articles1/baran1.html

    ReplyDelete
  2. Anonymous3:58 PM

    http://arretsurinfo.ch/birmanie-le-bouddhisme-radical/

    ReplyDelete
  3. Anonymous8:17 AM

    Matthieu Ricard, le gourou lamaïste de la méditation-panacée-universelle, n'explique pas pourquoi ces collègues moines bouddhistes de Birmanie, de grands experts de la méditation, se livrent à un véritable "nettoyage" ethnique digne des nazis et des criminels de guerre japonais, dont certains étaient de grands pratiquants de la méditation ZEN.

    ReplyDelete

L'agressivité des sectateurs et des extrémistes du néo-bouddhisme ne permet pas les commentaires.

Note: Only a member of this blog may post a comment.