Monday, July 18, 2011

Revenir au naturel




Quand l'action conforme au Principe dépérit (quand les hommes cessèrent d'agir spontanément avec bonté et équité), on inventa les principes artificiels de la bonté et de l'équité), et ceux de la prudence et de la sagesse qui dégénérèrent bientôt en politique.

Quand les parents ne vécurent plus dans l'harmonie naturelle ancienne, on tâcha de suppléer à ce déficit par l'invention des principes artificiels de la piété filiale et de l'affection paternelle.

Quand les États furent tombés dans le désordre, on inventa le type du ministre fidèle.

Rejetez la sagesse et la prudence (artificielles, conventionnelles, la politique, pour revenir à la droiture naturelle primitive), et le peuple sera cent fois plus heureux.

Rejetez la bonté et l'équité (artificielles, la piété filiale et paternelle conventionnelles), et le peuple reviendra (pour son bien, à la bonté et à l'équité naturelles), à la piété filiale et paternelle spontanées.

Rejetez l'art et le lucre, et les malfaiteurs disparaîtront. (Avec la simplicité primordiale, on reviendra à l'honnêteté primordiale.)

Renoncez à ces trois catégories artificielles, car l'artificiel ne suffit pour rien.

Voici à quoi il faut vous attacher : être simple, rester naturel, avoir peu d'intérêts particuliers, et peu de désirs.


Lao-Tzeu

Illustration :
Tan Xiaochun, « The I CHING, an Illustrated Guide to the Chinese Art of Divination ».



The I CHING
An Illustrated Guide to the Chinese Art of Divination



No comments:

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.