Thursday, November 27, 2008

Effrayante hypothèse

Les influences bénéfiques, les grâces célestes, le bonheur sont regardés comme les avantages collatéraux du développement spirituel. Le but principal du bouddhisme est de conduire ses adeptes à l'Eveil spirituel, à la véritable contemplation, c'est-à-dire à l'intelligence pure. Les sociétés traditionnelles reconnaissaient la supériorité de la contemplation à l’action.

Contrairement à la croyance tibétaine en l'accumulation des mérites, la construction de temples, l'édification de stoupas, les offrandes de lampes à beurre, les cérémonies et toutes les pratiques rituelles adoptées par le bouddhisme tantrique occidental ne sont pas bénéfiques à la société moderne.

La courbe d'expansion du Vajrayana correspond curieusement au développement de la mondialisation qui ne profite qu'aux riches, et aux " élites " corrompues. Un autre parallèle insolite : la contestation relativement récente du système économique ultra libéral et du cynisme de ses leaders correspond à la divulgation du vrai visage du cléricalisme tibétain et de l'hypocrisie de ses prélats. C'est le temps des révélations (voir le post précédent).

Des pratiques rituelles hypnotiques ont-elles pour but de neutraliser une partie de l'élite spirituelle, la vraie, celle que René Guénon attendait dans l'espoir d'un redressement des véritables valeurs ?

Après trente ans d'implantation en Occident, le bouddhisme n'a apporté ni éveillés ni bonheur. Il a participé au développement du marché de la spiritualité dont l'augmentation du chiffre d'affaires est la seule certitude.

Ces éléments indiquent-ils que le Vajrayana s'est transformé en courant contre-initiatique, dirigé par des " marouts " (êtres spirituellement dégénérés) ? Le Vajrayana est-il " habité " par un égrégore noir (c'est une influence psychique errante débilitante et obsédante) ? Le goût des lamas pour le morbide, les méditation dans les cimetières, les invocations de démons, des accessoires rituels faits d'ossements humains sont autant d'indices de la présence d’un égrégore noir.



***


6 décembre 2008, rencontre Sarkozy-Dalaï-lama

La presse occidentale fait semblant de ne pas comprendre les protestations de Pékin et le report du sommet entre la Chine et l'Union européenne.

La rencontre de l'atlantiste Sarkozy, président de l’Union européenne, et du Dalaï-lama symbolise le parti qui œuvre au contrôle de l’Asie. Les Chinois considèrent que la faction des inconditionnels du Dalaï-lama est responsable des violentes émeutes qui éclatèrent au Tibet au début de l’année 2008. Cette faction est financée par des étasuniens, parmi lesquels on retrouve George Soros. Ce milliardaire, agent de l’empire anglo-américain et du nouvel ordre mondial, est impliqué dans l’agression de la Georgie contre l’Ossétie.

Les Etats-Unis ont provoqué le guerre en Georgie… LIRE LA SUITE


1 comment:

  1. Bonsoir Bouddhanar,

    Dans un autre sujet, "Jack CEDE" a parlé de "l'Inévitable Duel" de Matrix...
    L'extrait d'un autre film, avec le même acteur dans cet article:
    http://charlesattend.over-blog.com/article-25096151.html

    Bonne soirée,
    Sylvie

    ReplyDelete

Note: Only a member of this blog may post a comment.