Saturday, August 02, 2008

Le Dalaï-lama accusé


Un texte accuse le Dalaï-lama d’être un dictateur religieux. Il émane de la Western Shugden Society (mouvement relié à la NTK. La NTK est dénoncée par Clara dans le post du 31 juillet 2008) :

Dalaï Lama, en ce moment même, vous expulsez les pratiquants de Dordjé Shougdèn de la communauté bouddhiste, en disant que les pratiquants de Dordjé Shougdèn ne sont pas bouddhistes parce qu’ils vénèrent un esprit maléfique, Shougdèn, et en même temps, vous vous préparez à exclure les pratiquants occidentaux de Shougdèn de la communauté bouddhiste pour les mêmes raisons.

À cause de votre discrimination religieuse et de votre vue extrême, vous avez déjà
expulsé de la société tibétaine des milliers de pratiquants tibétains de Shougdèn.
Non satisfait de cela, vous faites maintenant signer des engagements écrits à des
personnes vivant en Occident et en Orient, dans lesquels ces personnes déclarent
abandonner le culte de Shougdèn et s’engagent à ne pas aider, ni matériellement ni
spirituellement, tous ceux qui pratiquent le culte de Shougdèn.

Nous comprenons qu’en collectant toutes ces signatures, votre objectif est
simplement de protéger votre réputation : vous voulez rejeter la faute sur les autres
lorsque vous agissez de façon illégale. Dalaï Lama, vous êtes un grand professionnel du mensonge. Vos actions discriminatoires envers une déité sont directement contraire à la constitution indienne, ce qui veut dire que vous ne respectez pas la loi. Cette faute vous est imputable, à vous seul, et non pas à la population. Ne blâmez que vous-même pour ce non-respect de la loi. De nombreuses personnes signent l’engagement écrit stipulant l’abandon de la pratique de Shougdèn, UNIQUEMENT parce qu’elles ont peur d’être punies si elles ne le signent pas. Les journaux ont très clairement rapporté ces punitions. D’autres signent parce qu’ils sont vos amis et qu’ils essaient de protéger votre réputation.

Dans notre rapport du 29 février 2008, nous vous avons demandé de présenter les
raisons qui prouvent que Shougdèn est un esprit maléfique. " Si vous ne mentez pas et que vous avez des raisons valides à l’appui de vos actes, montrez-les publiquement, et faites-le vous-même et non par l’intermédiaire de vos services, derrière lesquels vous vous êtes caché jusqu’à présent, leur laissant faire votre sale boulot. " Vous avez reçu une copie de notre rapport précédent et vous n’y avez pas répondu. Votre silence est une preuve que vous n’avez aucune raison valide et que vous avez menti.
Depuis 1996, vous affirmez continuellement et publiquement que la pratique de
Shougdèn nuit à votre vie et à l’indépendance du Tibet. De nombreuses personnes,
dont la foi en vous est aveugle, croient ce que vous dites sans chercher à comprendre la vérité. C’est pourquoi ils sont très en colère contre les pratiquants de Shougdèn et essaient de les exclure de leur communauté par différents moyens : l’humiliation, la provocation, l’intimidation, la menace, l’ostracisme. Ils leur font perdre leur emploi et leur statut social, et leur refusent l’accès à certains services, font courir de fausses rumeurs, empêchent tout contact avec les autres, tant sur le plan matériel que spirituel, privent les moines de nourriture dans leur monastère, ne permettent pas aux moines d’aller aux enseignements et aux offices religieux dans leur monastère et les forcent à signer la promesse d’abandonner de la pratique de la déité Shougdèn.
Par vos actions découlant de ce mensonge, les Tibétains du monde entier sont
divisés en deux groupes :
1) ceux qui croient ce que vous dites sur Dordjé Shougdèn et sont, de ce fait, en colère contre les pratiquants de Dordjé Shougdèn,

2) ceux qui ne croient pas ce que vous dites sur Dordjé Shougdèn et sont victimes d’ostracisme et connaissent de grandes souffrances et de grandes douleurs. Cette situation est présente partout en Orient et en Occident.

Toute la communauté tibétaine a perdu sa confiance, sa paix et son harmonie, et
vit dans une situation très dangereuse. La source de tous ces problèmes, c’est vous.
À cause de votre politique négative, les kagyoupas se sont divisés en deux groupes
et ils ont perdu leur confiance, leur paix, leur harmonie et leurs activités spirituelles
communes. Les guélougpas se sont aussi divisés en deux groupes :

1) ceux qui suivent votre point de vue et croient que Dordjé Shougdèn est un esprit maléfique, et

2) ceux qui croient que Dordjé Shougdèn est un bouddha de la sagesse. Ils ont
donc perdu leur confiance, leur paix, leur harmonie et leurs pratiques spirituelles
communes. Ils vivent dans une situation dangereuse. La source de tous ces
problèmes, c’est vous.

Jusqu’à présent, vous avez répété que vous ne cherchiez pas à obtenir l’indépendance du Tibet et que vous n’aviez rien fait pour promouvoir l’indépendance du Tibet, mais maintenant vous organisez des manifestations contre la Chine ! Vous vivez confortablement dans votre palais luxueux, alors que les pauvres Tibétains endurent de grandes souffrances et sont en danger. Vos actions ont rendu la vie très difficile à tous les Tibétains vivant au Tibet, parce que vous avez détruit leur confiance, leur paix et leur harmonie intérieures.

Dès votre arrivée en Inde comme réfugié, vous avez planifié de transformer
les quatre traditions du bouddhisme tibétain, les écoles nyingma, sakya kagyou et
guéloug, en une seule tradition, appelée " tradition rigmé " (sans lignée). Telle a été votre méthode pour détruire les lignées pures des écoles nyingma, sakya, kagyou et guéloug, et pour vous promouvoir seul leader de toutes les écoles, en établissant une nouvelle tradition. De cette manière, vous avez tous les pouvoirs et un contrôle total sur tous les plans, spirituel, politique et matériel.

À cette époque-là, la Tso Kha Tchousoum (les treize groupements de Tibétains)
étaient contre vos plans, et à cause de cela, pendant de nombreuses années, la
communauté tibétaine a perdu son harmonie et sa paix. Finalement, le leader de la
Tso Kha Tchousoum, Goungthang Tsoultrim, a été abattu par balle. Les Tibétains
croient que Gougthang Tsoultrim a été tué par des personnes travaillant pour vous.
Plus tard, d’autres membres importants de la Tso Kha Tchousoum sont morts
soudainement et les gens croient que vos organisations ont créé les conditions
nécessaires pour causer leur mort. Il se dit que vous avez une organisation secrète
à New Delhi, dirigée par votre frère dont le rôle est de détruire ou de tuer toute
personne qui s’oppose à vos plans.
(source:http://www.westernshugdensociety.org/fr/ )

Les accusations sont extrêmement graves et trahissent aussi une extraordinaire offensive occulte contre la véritable spiritualité. Les observateurs, gardiens de l’Esprit libre, ne sont pas surpris du rôle du Dalaï-lama (Lire "LE SCHISME"). Malheureusement, il est très difficile d’aider les adeptes du lamaïsme qui se retrouvent enfermés dans une sorte de camisole psychique à cause des effets intoxiquants des pratiques dévoyées.

10 comments:

  1. Je voulais rajouter un point. Beaucoup de gens font l'amalgame entre la NKT et la Western Shugden Society. La Western Shugden Society est l'union des pratiquants occidentaux de Shugden. Beaucoup de membres de la NKT, en tant que pratiquant de Shugden, font parties de la Western Shugden Society, mais la Western Shugden Society comprends aussi bon nombre de Tibétains. Ce sont 2 entités différentes, et les déclarations précédentes n'émanent pas de la NKT mais de la Western Shugden Society. De plus la NKT n'a aucune affiliation politique, quelle qu'elle soit.

    Voici une vidéo des manifestations de la WSS contre le Dalaï Lama qui se sont déroulées à New-York ces derniers jours. C'est assez effrayant.

    ReplyDelete
  2. Pour tous ses sourires et charme, Dalai Lama nuit à des praticiens de Dorje Shugden en Inde. Ce ' ; homme de peace' ; leur refuse des visas de nourriture, d'abri, d'éducation et de voyage pour adorer un Bouddha traditionnellement vénéré par des millions pendant quatre cents années. Ses propres professeurs l'ont pratiqué aussi, mais il dit qu'ils sont " ; wrong" ;. Tellement pour l'amour, la compassion et la tolérance religieuse qu'il prêche partout!
    http://www.wisdombuddhadorjeshugden.org/

    Composez votre propre esprit au sujet de cette question importante.

    ReplyDelete
  3. je connais l’histoire de Shugden ou plutôt LES histoires de Shugden. La première (la vraie si vous voulez) est une « question théologique » qui remonte à plusieurs siècles et qu’il n’est pas possible de résumer ici tant elle est complexe. Toujours est-il que le pauvre Dalaï-lama actuel, à qui on veut décidemment faire porter tous les péchés du monde en ce moment, n’en est absolument pas à l’origine.

    La deuxième histoire, beaucoup plus récente celle-là, correspond à la tentative du régime Chinois de profiter de ce point litigieux dans la communauté bouddhiste Tibétaine pour affaiblir l’influence du Dalaï-lama. Comment ça se traduit ?
    Un exemple : le 29 novembre 2007, 12 statues très anciennes et extrêmement précieuses ont été volées dans le monastère de Pashoe Naira dans le comté de Pashoe (Bansu en Chinois). Ces statues étaient dans ce monastère depuis sa fondation et étaient des joyaux de la tradition Gelugpa. Gelugpa ? Tiens tiens, justement l’école bouddhiste du Dalaï-lama…

    Le gouvernement local a reconnu officiellement la disparition de ces statues en février. Ensuite, qu’est-ce qui se passe ? C’est très simple, on les remplace par des statues de Shugden ! Avant ça, en 1998, on avait expulsé les moines de ce même monastère pour les remplacer par des moines pratiquant le culte de Shugden. Ceux-là sont protégés et encouragés par le gouvernement Chinois.

    En ce moment même où nous parlons, il y a plusieurs régions Tibétaines dont les monastères sont fermement surveillés par l’armée Chinoise. Sauf ceux qui pratiquent le culte de Shugden dont les moines peuvent se promener où bon leur semble en toute liberté… Vous ne trouvez pas ça étonnant vous ? Le gouvernement Chinois sait très bien que l’esprit de résistance qui perdure au Tibet provient avant tout du sentiment religieux immense qui habite la plupart des Tibétains et du respect non moins immense qu’ils portent au Dalaï-lama.
    Le pouvoir Chinois essaye donc d’arriver petit à petit à contrôler le bouddhisme Tibétain en privilégiant l’entité Shugden dont il se fout éperdument par ailleurs. La seule chose qui les intéresse étant de déstabiliser le Dalaï-lama.

    Alors oui, le Dalaï-lama a banni Shugden (pour ceux voulant suivre ses enseignements) mais absolument pas pour les raisons que vous croyez…
    Les malversations et les mensonges sont l’œuvre du pouvoir Chinois et c’est lui seul qui porte atteinte à la liberté religieuse.

    ReplyDelete
  4. La réalité me parait plus simple.
    le gouvernement Tibétain, et donc le Dalai Lama , possède un medium du nom de l'oracle de Netchung.Il semblerait que le niveau de l'oracle ait baissé, si son predecesseur semblait plus performant, les prédictions du nouveau se sont régulièrement montrées érronées, en particulier quand il prédisait la libération du Tibet(c'est à dire le retour au pouvoir des aristocrates tibétains pour lesquels travaille le Dalai Lama...). sommé de s'expliquer sur le fait que ses prédictions se trouvaient systématiquement erronées, il a mis cela sur le dos de la deité Shougden. Selon lui, c'est l'activité invisible de Shougden qui faisait foirer ses predictions a chaque fois, et qui donc empecherait le Dalai Lama de reprendre le pouvoir.
    Il semble que le Dalai Lama soit assez crédule pour tomber dans un panneau aussi grossier. Ce qui n'est pas trop étonnnant, vu la mentalité moyennâgeuse des croyances du Bouddhisme tibetain et sa mentalité arbitraire.
    On parle de destruction de la culture tibétaine par les chinois, alors que le bouddhisme n'est en rien menacé, étant autorisé en Chine depuis longtemps. Il y a même des lamaseries a l'intérieur de la Chine, qu'une de mes copines chinoise bouddhiste avait visité.La forme de bouddhisme qui est pratiquée au Tibet est basée sur le bouddhisme indien, et c'est bien cette forme de bouddhisme qui a détruit la culture tibétaine d'origine en détruisant le bonpo, qui était la religion originelle du Tibet.La première forme de bouddhisme introduite au Tibet, était le bouddhisme chinois. Il a été a une époque confronté au bouddhisme indien, plus intellectualisé, et c'est le bouddhisme indien qui a été choisi.. on a alors chassé les moines bouddhistes chinois à coup de cailloux, comme le demande la compassion Bouddhiste...

    ReplyDelete
  5. Le fait de détruire la religion Bonpo est surement aussi une preuve de la grande tolérance du bouddhisme envers les autrres religions.
    La seule forme de Bonpo qui reste est une parodie qui est en fait un tantrisme vajrayana avec des noms de deités différentes, mais celui là ne gêne en rien le lamaisme.
    C'est normal que les chinois ne surveillent pas les adeptes de Shugden, puisqu'ils sont persécutés par le Dalai Lama. Simplement, les adeptes du Dalai Lama essaient de créer un amalgame en faisant croire que les chinois persécutent le bouddhisme, alors que c'est au système politique theocratique du Dalai Lama et de l'aristocratie Tibetaine qu'ils s'opposent.
    Il n'ont rien contre la religion si elle n'est pas politisée. ce qui n'est pas le cas, le Dalai Lama a réussi a se faire passer pour le chef religieux des tibetains, alors qu'il est en fait le chef politique du Tibet . Le chef religieux du lamaisme était le Panchen Lama. Il n'a pas suivi le Dalai Lama, mais il semblerais qu'il ait choisi le camp des chinois. sa "reincarnation" ayant ensuite été enlevée par les chinois. Les adeptes du Dalai Lama s'enfoncent en racontant des mensonges et dévoilent leur vrai visage en montrant leur embrigadement et leur fanatisme.
    L'histoire de Shugden a servi a révélé ce que seul les gogos ne pouvaient pas voir: un système d'endoctrinement basé sur une conception d'extreme droite, pour exploiter les gens.
    le site de buddhanar est excellent , qui lutte contre la desinformation. Je regrette qu'il valorise quelqu'un comme René Guenon, qui a corrompu l'esprit de beaucoup de gens par ses thèse d'extreme droite. Il était royaliste et ami avec l'écrivain fasciste Julius Evola. Guénon rêvait d'une société basée sur le système des castes telles que dans l'ancien Hindouisme, comme tous les fascistes haineux de la démocratie et des droits de l'homme.Les médiocres ont besoin d'un système de privilèges, seul moyen pour eux de se prétendre supérieurs et justifier de pouvoir exploiter les autres, par des privilèges héréditaires. Il y a une tendance également à la théorie du complot, qui est souvent le fait d'organisations d'extrème droites, qui essaient de semer le chaos dans le but de déstabiliser les démocraties, plus ce sera le chaos, plus ils ont de chance de prendre le pouvoir. Ce que l'on a besoin, c'est de s'harmoniser avec la nature et de développer la conscience d'interdependance, non par un endoctrinement , comme le fait le bouddhisme, mais par une sensibilité naturelle, car c'est dans l'âme spirituelle de l'humain et de l'Univers que réside l'authentique. Mais c'est librement que l'être humain doit redécouvrir son essence lumineuse. C'est dans les sociétés traditionnelles comme au Japon et dans l'île d'Okinawa , ainsi que dans les dernières tribus qui vivent dans les forêts que la liberté et la conscience du monde subtil continue à exister.

    John

    ReplyDelete
  6. un jour il y a trente ans, Shamarpa et lama Trehor m'ont abandonnées sur le cours Mirabeau, ils sont partis sans dire à leurs disciples que je n'étais pas coupable, que je ne savais rien. Ils m'ont donné un marché "soit tu deviens bouddhiste, et on léve la malédiction, soit on te laisse à ton malheur" je suis chrétienne et j'ai refusé, puis, j'ai été violée avec actes de barbaries, des satanistes se sont emparés de moi mes parents ont été gravement torturés deux fois, humiliés, ma mère a été violée
    alors, si vous avez perdu votre medium pour cause de maltraitance ne vous en prenez qu'à vous!

    ReplyDelete
  7. http://enchainementdecriminalites.centerblog.net/16-ca-plane-dans-les-hauteurs-de-l-himalaya

    ReplyDelete
  8. Karmapa

    tu es responsable du malheur de toute ma vie
    parce que tu t'es interessé à moi

    tu ne m'as apporté que souffrance et malheur
    mes parents ont atrocement souffert
    des autres parents des violeurs qui se croyaient tout permis


    parce que tes disciples m'avaient violée au nom du bouddha

    tu n'apportes que le malheur le désespoir la souffrance

    tu n'es même pas capable de t'occuper de moi

    pauvre type
    tu es un bouddha et tu ne sers qu'à alimenter le fanatisme des occidentaux
    minable!

    ReplyDelete
  9. http://enchainementdecriminalites.centerblog.net/30-j-accuse-tous-ceux-qui-ont-detrut-ma-vie


    ReplyDelete
  10. ARMONIA6:28 AM

    intolérance,bêtise et méchanceté,
    une fois que l'on a dit cà,on a tout dit du lamaisme tibétain, qui n'a rien à voir avec le bouddhisme d'asie

    ReplyDelete

Note: Only a member of this blog may post a comment.